Membres

jeudi 24 décembre 2009

joyeux noël, les félins !



Salut, Martin, Micio, Miette, Aristote, Douce, Délicat, Hanna, Hayka, et tous les autres félinautes (excusez-moi, j'ai quelquefois des trous de mémoire, à mon âge, vous me pardonnerez !), je vous souhaite un JOYEUX NOEL, j'espère que vous serez plus gâtés que moi : voilà, ELLE a dit que le MINUSCULE sapin, c'était pour moi, tandis que les beaux et GROS CADEAUX, c'était pour LUI et ELLE !!! Bouh, bouh, I'm a poor lonesome cat ! Dur, dur, la vie de chat ! Bon, j'espère qu'ils auront pensé à ma gamelle de fête, ce soir !

mercredi 9 décembre 2009

Coucou, Micio...




... c'est sympa de t'inquiéter de moi ! Voilà où je me poste quand ELLE n'est pas là : en haut de l'escalier. Zen beaucoup ! Et en plus, c'est un endroit stratégique dans la maison pour tout guetter. Si j'entends sa clé, je dévale les marches (ben oui, je l'aime trop, je ne sais pas lui faire la tête, même quand ELLE me laisse tout seul un peu trop longtemps à mon goût) et je me jette dans ses bras ! Si c'est la clé de M. DS (c'est son ex-concierge portugais qui a encore la gentillesse de venir s'occuper de moi quand elle n'est pas là, ça fait quinze ans que ça dure, c'est beau la fidélité, hein ? Sauf qu'il n'y connaît rien aux chats. M'enfin, il est quand même super consciencieux, je rigole quand il se plaint qu'il ne me voit jamais, et pour cause), je détale aussitôt pour me cacher dans les combles !!!

Quand elle tarde vraiment à rentrer, je me console comme je peux...


... et si elle tarde encore trop...

Colibri : "Et quand je tarde trop ? Voilà le chantier, petits voyous ! C'est plus un bureau, je dis bien "bu-reau", pas un jardin de chats !!! Et je n'ai pas trop à me plaindre encore, quand ils n'ont pas réussi à débrancher mes ordinateurs ou équipements in-dis-pen-sa-bles. Vous savez ce que ça veut dire, les greffiers, quelque chose dont on a vraiment be-soin pour tra-va-iller et remplir vos gamelles, pas comme vous, Sacs à puces, Machines à ronronnement infernales, Tubes digestifs sans fin..."

Faim, ELLE a dit faim ? Oh oui, du thon aujourd'hui, s'te plé Colibri !!! Et, c'est pas moi, c'est Chipie qui saccage tout, elle se croit dans sa campagne bretonne ! Moi, je suis sage comme une image ! Tu sais bien que j'ai les quatre pieds blancs...

Colibri : "Merci Danielle, pour la revisite sur le précédent billet ! Zeb y a répondu à Micio, puis il m'a tannée pour publier ce message, avec photos, car "les désirs de Micio sont des ordres" ! Ouille ouille, ils sont bavards ces félins ! De vrais petits rapporteurs !".

lundi 23 novembre 2009

dur, dur d'être un chat-toon !


- Colibri, t'as fini de me prendre pour une peluche, c'est plus de ton âge !
"Quoi, quoi, qu'est-ce qu'il a mon âge ??? Attends, je cherche mes lunettes, et tu vas voir, mon petit Zeb, comment je vais te tanner le cuir, insolent !".
- Pfffff... ELLE passe son temps à chercher ses lunettes, que dis-je, ses loupes de lecture, ELLE ne veut même pas aller chez l'ophtalmo pour l'instant, et pourtant, je vous jure, ELLE en aurait besoin ! Hi hi, des fois ELLE ne me voit même pas, quand je suis roulé en boule, tout noir, ELLE me cherche partout... alors que je suis sous ses yeux !"
"Euh, Zeb, n'oublie pas que c'est toi qui as un âge canonique "...
- Canon, tu as dit, ah oui, je suis canon, t'es trop gentille, Colibri !"

lundi 2 novembre 2009

Ne m'oublie pas

Coucou, Colibri, ne m'oublie pas, tu as des milliers de photos de moi à publier... Sans compter celles de mes copains et copines... Je compte sur toi, hein ? Je vous ai tous à l'oeil, même si j'ai l'air de dormir... les yeux grands ouverts sur votre monde !


Colibri : "T'oublier, ma boule de poil, mon sac à puces, mon pot de colle, quand, à chaque instant de ma vie depuis plus de 18 ans, tu es présent, sur mes talons, quitte à me faire casser la figure dans les escaliers, dans mes bras rien que pour m'empêcher de lire ou d'écrire, sur ma tête où ton doux (non, ton tonitruant ronron) m'a quelquefois empêchée de dormir, sur mes genoux dans un endroit où on est censé se concentrer sur un acte très créatif (c'est pas moi qui l'ai dit, mais des éminences grises !), sur le bord de ma baignoire quitte à te casser la figure et à prendre un bain toi-même, sur ma table lorsque je déjeune pour réclamer un bout de beurre, sur mon bureau lorsque j'essaie de travailler pour faire bouillir ta gamelle, sur mon dos lorsque je jardine, dans mes pulls lorsque, par inadvertance, j'ai oublié de fermer l'armoire, dans la cuisine, à l'heure du dîner, pour me rappeler que j'ai oublié de m'occuper de toi, où je te trouve planté droit comme la justice devant ton assiette vide, sous les draps du lit où tu adores jouer à la bête des cavernes, derrière une porte pour me surprendre et jouer à cache-cache... Oublier ce joli petit coeur qui illustre ton museau comme un signe incontestable de ta placidité, de ta gentillesse envers tes congénères et nous, les humains ? JAMAIS, mon petit Bubul ! Allez, promis, je me remets à ton blog ! La preuve !

lundi 12 octobre 2009

Coucou, Martin



Pas câlin, un chat, vous dîtes ? Pffff... Regardez-moi, je l'aime mon Colibri, et je le montre ! Hein, Martin (*), qu'on les aime nos ELLES ?!! T'es où, en ce moment, je m'ennuie sans toi !

Colibri : "Quand zébulon joue monsieur La Glu... Et ça ne va pas s'arranger, avec son grand âge ! Sans compter que, bientôt, ce sera le cha(t) de l'aiguille comme le dit si bien Vince, il passerait à travers : il maigrit à vue de nez, mais toujours bon pied, bon oeil, sauf que j'ai peur de lui faire mal quand je le caresse, même dans le sens du poil !"

(*) une de mes lectrices, Henriette, a un chat, Martin, qui serait le sosie de Zébulon ! Coucou à toi aussi, Henriette !  Colibri

mardi 11 août 2009

j'imprime pas...

On dit que je suis bête, que je n'imprime jamais rien (vous avez un drôle de langage, les jeunes !)...
... ou alors seulement en noir et blanc, ça, je le fais même les griffes dans le nez, la preuve, je trouve la touche les yeux fermés ! Excusez, hein, faut bien que je défende mes couleurs...

ELLE : "Zébulon, t'as un vrai nez de cochon, berk, tu l'as encore fourré dans l'eau de la jardinière !".

Quoi, qu'est-ce qu'ELLE raconte ? Et pis d'abord, ELLE n'a qu'à mettre une fontaine dans la cour, ch'erais pas obligé de lapper dans la soucoupe des fleurs ! RIDEAU !

jeudi 2 juillet 2009

my toyota is fantastic !


My Toyota is fantastic !

Quoi, c'est pas vrai ?

Ah, bon...

Colibri : "Fais pas cette tête, Zeb, on ne peut pas toujours être d'accord avec toi, que tu es susceptible !".

D'abord, pourquoi tu achètes des machines à coudre, tu ne sais même pas les faire marcher : la preuve, ça fait presque six mois qu'îl traîne ici ce carton qui m'empêche d'aller dans ma case préférée !

*******

lundi 29 juin 2009

sieste

"Zeb, viens voir, j'ai invité un nouveau copain pour jouer avec toi !".

"Mettez-vous en quatre pour faire plaisir..., voilà le remerciement ! Quand je pense que j'ai battu le pavé "essprès" pour toi, Zeb, tu exagères ! Compliqués, les mecs ! Bon, je retourne dans ma cuisine, tant pis pour toi, tu sais, il était célèbre, celui-là..."
Eh, tu ne vas pas l'adopter, hein ??? J'arrive tout de suite !

jeudi 11 juin 2009

atavisme or not ?

Alors, Chipie, tu me l'attrapes c't bestiole à plumes, j'ai faim !

Chipie : "Je suis un peu intriguée, elle a les mêmes couleurs que toi !"

(Bon, s'il a faim, le macho... yapluka ! A la casserole, le petit oiseau !)
Colibri : "C'est bizarre, autant Chipie est sensible aux images d'oiseaux ou de petits animaux (souris !) sur un écran, que ce soit celui de l'ordinateur ou celui de la télé, et réagit dès qu'il y a des sons d'oiseaux qui en sortent, autant Zeb y est complètement indifférent. Question de vécu ? Pourtant, je croyais qu'il existait chez eux un certain atavisme qui aurait fait que, même vivant en appartement, un chat aurait des réactions de chasseur. Il est vrai que les études scientifiques ne sont pas encore très abouties au niveau de leur perception des images dans un miroir ou à l'écran. Je suis assez perplexe quand je vois Chipie réagir au quart de tour dès qu'il y a des images d'oiseaux ou de souris à la télé, elle adore les émissions animalières et "regarde" vraiment !"

dimanche 24 mai 2009

vrai faux

Colibri : "C'est le genre de photos que j'aimais bien faire du temps de l'argentique : j'en superposais en trichant un peu sur la pellicule, des fois ça donnait des choses assez marrantes... Ici, c'était une photo de Nimbusse sur un petit tapis persan, celui-ci s'est imprimé sur le pelage de Zeb, ça tombait bien pour la légende !...


J'ai longtemps pris Zeb pour un bâtard (oh, c'est pas péjoratif, Ti-toon, faut pas te vexer !) de persan. Il était simplement fiché comme "européen" chez les véto successifs, jusqu'à ce que, très récemment, l'assistante du dernier en date, un "jeune monsieur à lunettes" qui semble aimer les chats, s'est intéressée de plus près à lui et m'a dit qu'il était originaire des "forêts norvégiennes"... Bah alors, c'est plus chat du tout, mais trop tard pour rattraper son éducation. Désolée, Bubul, mais je vais pas changer ton régime à ton âge, hein, car le thon c'est bon, de toute façon, même si c'est plus difficile à trouver dans les mers nordiques !!! Cela dit, aller pêcher des dauphins au supermarché, ce serait tout aussi compliqué !" C'est vrai qu'il a des "raquettes", en guise de pattes, impressionnantes ! Ce qui est drôle, c'est quand il sautait sur des surfaces très lisses, il dérapait et... se cassait la figure superbement ! Bon, maintenant qu'il est vieux et que son arrière-train ne suit plus vraiment, il se méfie un peu plus..., au moins il m'épargne ses sauts intempestifs du guéridon sur mon ventre quand je lisais sur le lit d'ami dans la bibliothèque, ça ne faisait pas toujours du bien du temps où il faisait ses bons 6 kg !..."

vendredi 22 mai 2009

cross over (Flying to the moon)

Voilà, Chic, pour te remercier pour le petit oiseau tout haut perché chez toi !
Chat alors, cet escargot-ci, il allait à la rencontre de celui qui est sur ton blog, on dirait !!!

Eh, copain Martin, n'écrase pas le petit escargot avec ta raquette de norvégien, c'est un cadeau pour Chic !

ELLE : "Bon, les gars, si je suis de trop, je vais boire un pot avec Henriette, entre filles".

jeudi 21 mai 2009

mardi 19 mai 2009

politiquement incorrect !

ELLE : "Vous voyez que Zeb va mieux, il recommence à vouloir picoler ! Désolée, je n'ai pu gommer ni les fonds de verre, ni le cendrier ! Il y des choses plus intéressantes à faire ! C'est drôle, j'ai eu beaucoup de chats dans ma vie, mais seuls les mâles font ce genre de truc ?!! Les filles ne montent d'ailleurs jamais sur la table... j'aimerais bien, des fois qu'elles auraient le flamenco dans le sang, ça pourrait être amusant !"

lundi 11 mai 2009

"un seul être vous manque..."

(ou Seul au monde)
"Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé", c'est exactement ça, comme l'a dit Henriette, ma fidèle lectrice. Quant à ELLE, ELLE m'a expliqué que c'était Alphonse qui a écrit cette jolie phrase qui sonne à mes oreilles aujourd'hui presque comme une lapalissade. Mais ce fervent admirateur de son écrivain favori pour sa belle prose, François-René, ce cher Alphonse, quoique un peu larmoyant, l'a quand même fait craquer dans son adolescence (et sûrement maintenant encore !). Les romantiques, elle n'y résiste pas longtemps, sous ses airs de ne pas y toucher...

ELLE : "Mais, Zeb, tu as fini de cafter ? D'abord, ne fais pas cette tête, on va peut-être t'engager pour jouer "Seul au monde", tu te rends compte, je suis sûre que tu auras autant de succès que Tom Hanks dans le rôle !".

Vous voyez bien, toujours à tout tourner en dérison ! ELLE ne veut pas reconnaître qu'on peut avoir de la peine et le montrer ! Et ben, moi, je le dis haut et fort, ma Nimbusse me manque, son odeur, ses petites allées venues discrètes dans la cuisine pour s'alimenter quand la maison était calme, ses incursions dans la cave pour se trouver une petite cachette et être tranquille, ses petits ronronnements quand elle passait à côté de moi... Sa minuscule silhouette lascivement allongée dans la bibliothèque, ses petits coups de tête affectueux quand on allait la voir...

ELLE : "Mais Zébulon, il y a la jolie Chipie qui ne demande qu'à jouer avec toi !"

Voilà ! Ccomme si on pouvait tout de suite tout balayer d'un revers et repartir comme si de rien n'était ! Bon, je suis peut-être un peu romantique, mais moi au moins, je ne m'en cache pas, j'assume, et j'assure, pas comme ELLE qui ne veut jamais montrer ses faiblesses, parce que vous savez, avoir des sentiments, c'est une faiblesse...

ELLE : "Qu'est-ce que tu racontes dans ta barbe, Zeb ? T'assures, tu dis ? Kicéki fait semblant de rien quand il se casse la margoulette en ratant une acrobatie, hein ?"

Ce qui m'épate chez le chat, c'est lorsqu'il est en position de maladresse, par exemple, quand il saute sur un meuble habituellement libre et occasionnellement encombré, il rate alors son coup et se retrouve dans une situation qui lui fait perdre sa dignité. Alors là, il faut vraiment qu'il se donne une contenance, et évidemment, à ce moment précis, il y a forcément une hypothétique puce qui passe quelque part sur son dos. Comme ça, il se retourne l'air de rien pour se gratter, histoire de voir en même temps si personne n'est dans les parages pour témoigner de son échec !
En attendant, je trouve quand même mon Zébulon en baisse de forme en ce moment... C'est peut-être normal à son âge, mais il a l'air tellement "chaton" par moment... C'est peut-être un tort, de notre part, de les voir toujours comme tels alors qu'ils ont un âge canonique ! - Colibri

lundi 4 mai 2009

une rose pour une fleur

"Zébulon cherche Nimbusse partout, l'air de rien. Elle était quelquefois partie pour une ou deux journées chez le véto... Mais là, ça fait long... Et j'ai tout rangé dans la bibliothèque. Une page qui se tourne encore, d'un livre qu'on ne peut refermer sans une larme au coeur. Bah, voilà que je suis trop triste. Surtout, je repense à ma mère, car elle disait toujours "Tu aimes plus tes chats que moi". M'enfin, ma petite mère chérie, je n'ai jamais comparé ce qui ne pouvait pas l'être !" - Colibri

POEME DE ZEBULON pour NIMBUSSE :
Cette magnifique rose a fleuri
ce beau matin ensoleillé de mai
pour toi seule Nimbusse jolie.
A toi maintenant et pour toujours
l'immensité des belles roseraies
débordant des infinis contours
des cieux limpides et éclairés
où gambadent, joyeux, tes aînés
si heureux de, enfin, te retrouver.
Jolie petite fleur aux poils courts et gris,
enchanteresse de tous mes matins,
des moins gais aux plus chagrins,
pour avoir vécu avec toi mille folies,
sans crainte du temps qui s'étire,
en pensant à toi je ne crains plus le pire
à espérer atteindre cette belle éternité
où tu reposes totalement apaisée.
Je ne t'oublierai pas
jusqu'à mon trépas.
Zébulon qui t'aime, qui t'aime, qui t'aime tellement,
à l'infini, jusqu'au commencement d'un autre temps.

samedi 2 mai 2009

adieu, ma jolie Nimbusse






Voilà, jeudi matin, ma jolie Nimbusse (on avait le même âge, 18 ans !) est partie chez le vétérinaire, et elle n'est pas revenue...
Ces dernières années, on ne jouait plus beaucoup ensemble, mais je l'aimais bien, même si je lui en avais fait voir de toutes les couleurs quand elle était petite, car on avait été adoptés presque au même moment. Mais elle, ILS ne l'avaient pas choisie. ILS venaient à peine de m'adopter quand la voisine d'à côté est venue les voir pour dire qu'il y avait un petit chat rescapé d'une portée dans son tas de bois, qu'il était en train de mourir de faim car sa mère ne venait plus l'alimenter. Ben, vous la connaissez ELLE, qui est sérieusement frappée quand il s'agit de chats...
A cette époque, il y avait encore à la maison la vieille (enfin plus vieille que moi !) Misty (7 ans) ; la prunelle de ses yeux, Gaspard (mon illustre prédécesseur, avec lequel il était tellement difficile de tenir la comparaison que j'ai carrément pris la tangente et me le suis joué radicalement l'opposé !) venait malheureusement (paix à son âme !) d'être euthanasié par "nécessité médicale" (c'est docte, hein ?) à 13 ans, le pauvre, il était diabétique ; et moi, je venais tout juste d'être adopté, j'étais encore presque au biberon. Alors un autre chaton à soigner, ELLE n'avait pas trop envie, mais quand ELLE est allée le voir dans le tas de bois, ELLE a réussi à le faire sortir de son trou avec un petit morceau de viande. Il mourait tellement de faim qu'il n'a pas résisté et s'est résigné à se laisser capturer. ELLE l'a ramené à la maison, tout plein de puces, de gales des oreilles, etc. Elle l'a appelé Nimbus, tellement il avait l'air minuscule à trois mois, il avait une énorme tête et un corps tout long et complètement décharné, on aurait dit un porte-pyjama. Et puis, et puis, une fois requinquée, ELLE s'est aperçue que ce n'était pas un chaton mais une chatonne ! Voilà comment Nimbusse a aussi connu la féminisation de son nom ! Elle est restée une miniature, une vraie petite poupée chat !
Elle était devenue aveugle voilà cinq ans, mais comme elle connaissait bien la maison, ce n'était pas un problème, elle avait ses repères, et continuait tranquille sa petite vie. On ne jouait plus beaucoup ensemble, mais de temps à autre, j'allais lui donner un petit coup de langue..., ça lui faisait vraiment plaisir. Puis Chipie a été adoptée, mais elle était gentille avec ma petite Nimbusse. Chipie n'est pas bête et avait dû comprendre que quelque chose clochait chez ma favorite ! Jamais elle ne l'attaquait et elle la laissait tranquille quand elle cherchait son chemin.
Mais voilà, depuis deux ans ans, Nimbusse était aussi devenue sourde... Et voici un an qu'elle a commencé à s'oublier un peu partout, pour terminer par choisir de squatter la bibliothèque, un peu à l'écart, comme un ultime refuge car elle paraissait souffrir, semble-t-il. Depuis trois mois, elle n'arrêtait pas de brailler très fort, d'abord la nuit, puis dans la journée aussi. Le vétérinaire a dit qu'elle avait une hémorragie en fond d'oeil ainsi qu'une infection des poumons...
La maison semble vide depuis deux jours... Même si Nimbusse était devenue très discrète, elle avait une sacrée présence ! ELLE aimait bien aller la brosser, lui faire les ongles... Nimbusse était si affectueuse, pas comme moi qui ne lèche jamais un être humain ! Mais j'ai d'autres marques d'affection...




PAS BELLE, ma meuf,
du temps de sa splendeur ?






Ici, déjà, son regard était devenu approximatif... elle commençait à avoir des problèmes de vision car elle réagissait plutôt à la voix.
Ci-dessous les trois dernières photos de Nimbusse, prises dans la semaine.

ELLE : "Pourquoi "adieu", Zébulon, tu la retrouveras dans les verts pâturages plus tard, le plus tard possible, j'espère. N'oublie pas que tu m'as promis d'être le doyen des chats du monde entier...".

samedi 18 avril 2009

une souris pas comme les autres

On ne peut pas dire que cette souris-là m'inspire beaucoup : quand elle ne roupille pas, elle m'empêche d'aller sur les genoux de ma souris préférée (ELLE !), parce que, vous savez, les deux autres souris à poils de la maison, elles roupillent tout le temps ! De vraies belles aux poils dormant !

ELLE : "On dirait que c'est communicatif, pas vrai, Zeb ? Tiens, moi aussi, je vais aller me coucher" (Bâillement).


Et ne profitez pas de mon sommeil pour me passer du TIP-EX sur le nez (encore une pub gratuite !).

"Un de mes voisins, mucisien, pianiste qui plus est, donc réglé comme un métronome sans faille (quoi, c'est pas une critique !) me demande toujours s'il peut rectifier le nez de mon chat au Tip-ex, ça l'énerve, cette dissymétrie, enfin tout ce qui dépasse de la portée, mais chats va pas, non ?

J'avoue cependant que, au moment d'adopter Zébulon, cette dissymétrie du dessin de son nez m'avait fait hésiter (?), j'avais une préférence pour un autre chat tout tigré, mais c'était une femelle, et je préfère les mâles, normal, hein ?

En fait, non, c'est plutôt que jusqu'à présent je n'avais eu que des européens tigrés ou léopardés, qui, justement, me rappelaient leurs cousins de la savane... Je n'envisageais pas un chat au pelage si "manichéen".

L'uniformité des pelages des chats, souvent de race, ne m'attire pas trop, même si j'en vois des magnifiques chez les amis. Mais, s'agissant des chats pédigrés, j'ai toujours un peu peur de leur fragilité génétique. Il y a deux mois, un couple de voisins fans de chats de race, qui avait un superbe et adorable Maincoon de deux ans, très grand et majestueux, avec un regard fort doux, très expressif et gai (si !), ont eu la tristesse de le voir souffrir d'une maladie génétique du coeur, pour s'entendre dire par l'éleveur que, effectivement, c'était un aléa avec cette race ! Le devoir d'information, en général, c'est plutôt avant le désastre qu'après, m'enfin, vu le prix que coûte une telle bête, je comprends qu'il ait préféré taire le risque...

Imagine-t-on prendre un animal pour le perdre deux ans plus tard, quand on connaît la somme d'investissement en exercices d'apprivoisement l'un de l'autre que cela représente. J'aime, quand je regarde mes chats, me dire que j'ai su établir avec eux un contact. C'est assez extraordinaire, lorsqu'on part du postulat qu'un fossé abyssal nous sépare, même si un ami biologiste m'a dit qu'il y avait à peine 5% de différence entre le cerveau d'une vache et le nôtre (je crois que je vais regarder les vaches d'un autre oeil !)... En réalité, ils me rassurent et me permettent de relativiser, car, jamais, je ne saurai ni n'aurai les moyens de savoir si ce lien a réellement existé ou non... C'est cette illusion perpétuelle qui rend une telle relation si magique, si libre, elle ne tient à rien, ne repose sur aucune rationalité, et pourtant on ne cesse d'y croire et d'en être enchanté...". - Colibri

samedi 4 avril 2009

grincheux !

ELLE : "Ben, Zébulon, en voilà des manières ! Je te trouve bien grincheux et capricieux, depuis mon retour ! Et puis, je suis sûre que tu racontes des menteries ! Et pour quelqu'un qui ne veut plus parler, je te trouve bien bavard encore !"


"Les gens se plaignent souvent d'avoir des chats voleurs. Pour ma part, je n'ai jamais eu à me plaindre des miens (peut-être parce qu'ils ont toujours la gamelle pleine et qu'ils mangent quand bon leur semble, sans avoir à se jeter sur la nourriture au moment du repas). Et, de fait, ils ne mangent pas plus que ça. Par gourmandise, ils viennent quelquefois quémander à table, mais jamais, même s'il y a un plat sur la table et qu'il n'y a personne dans la pièce, ils ne se serviront tous seuls. Je trouve ainsi mon Zeb, souvent, en train d'attendre (im)patiemment. Finalement, je me demande s'il est adorable ou s'il pousse le vice jusqu'à vouloir se faire servir, avec ces bestioles, on ne sait pas !!!
C'est vrai que j'étais un peu inquiète en arrivant, Zeb n'était pas dans l'escalier, comme il fait d'habitude quand il entend ma clé, je dis bien "ma" : il doit reconnaître la façon de chacun de l'introduire dans la serrure, car, quand c'est M. DS qui vient le nourrir, il se planque, si bien qu'au début, son cat-sitter se demandait s'il y avait vraiment des chats dans la maison ! Sauf que la nourriture et l'eau disparaissent et que la litière laisse des traces (*) ! M. DS n'est pas du tout "chats", il vient parce qu'il sait que cela me rend service et que cela arrondit quelquefois ses fins de mois, mais je ne suis pas sûre qu'au bout de quinze ans il ait plus de feeling pour les greffiers : quand je suis rentrée au début de la semaine, j'ai trouvé le robinet d'eau froide coupé. Zeb, que j'ai dû aller extirper des combles parce qu'il ne descendait pas, avait l'air un peu bizarre, il n'a pas été transporté de joie à ma vue comme à l'accoutumée et me regardait presque craintivement... Puis, à la cuisine, alors que son bol était plein à mon arrivée, il n'a pas voulu y boire et m'a demandé (je le connais bien) de l'eau. J'ai donc changé son eau, il a bu comme un trou, m'a encore regardée (j'ai changé l'eau comme ça trois fois, et à chaque fois, il se jetait dessus). Le lendemain, M. DS m'a expliqué qu'il avait dû couper l'eau froide parce que le robinet goûtait, ce qui partait d'une intention de bon père de famille (certes, mais pas de chats !) : j'ai en effet oublié de lui demander de me rassurer : avait-il pensé à le remettre en route à chaque passage pour donner de l'eau fraîche au chat ? J'espère qu'il sait quand même que les chats ne boivent pas d'eau chaude ! Bref, Zeb était un peu contrarié, alors que d'habitude, il n'y a aucun souci, il est content de me retrouver après avoir eu la maison à lui tout seul, avec Nimbusse, et je me suis déjà absentée plus longtemps quelquefois. Puis il a beaucoup vomi pendant deux jours... J'espère que ce n'est que passager, mais, à 18 ans, je m'inquiète dès qu'il est un peu flagada... Bref, ce n'est pas la forme olympique. Pauvre Ti-toon. Mais toujours aussi cocolle ! Tant mieux, c'est quand même bon signe... J'espère bien qu'il va battre le record de longévité pour un chat ! Colibri
(*) Petite légende vietnamienne : savez-vous pourquoi le chat enterre ses crottes ? C'est parce qu'il n'a pas appris au lion, ce roi de la jungle à qui il ne manque pas grand chose, à grimper aux arbres. Aussi, en enterrant ses crottes, il ne laisse pas d'odeur, ce qui empêche celui-ci de le pister pour se venger et le manger tout cru !

mardi 24 mars 2009

hypocrites (vous, les humains) !

"... un vrai parigo, tu es né à Paris, tu n'as jamais quitté Paris, tu serais malheureux à la campagne ! En plus, c'est au bord de la mer, tu aurais peur du bruit des vagues ! Et il y a plein de chiens de chasse dans le coin ! Et des chevaux, tu aurais peur aussi du bruit de leurs sabots !"
Et on dit que les chats sont hypocrites ! Hé, les humains, il faudrait pas prendre votre cas pour une généralité ! Heureusement qu'ELLE emploie le conditionnel ! Toujours à mieux savoir que moi ce que JE pense...
Zébulon a peur de la voiture, il avait été capturé dans un square du 15ème, avait 6 semaines quand Oli et moi l'avons adopté, et il n'a jamais quitté la capitale. Quand je m'absente, c'est le concierge portugais de mon ex-appartement, toujours fidèle, qui vient s'en occuper tous les jours, il est très bien traité. Mais c'est vrai que depuis que Nimbusse (une chatte de sa génération, maintenant aveugle) n'est plus très active, il s'ennuie un peu quand on n'est pas là, surtout qu'il a pris l'habitude de jouer avec Chipie... Mais j'ai trop peur de le perdre à la campagne, mes terrains ne sont pas clos, et la maison est trop petite pour l'enfermer dans une pièce, ce qu'il ne supporterait pas d'ailleurs car il a l'air aussi claustro que moi ! Et lui fermer une porte au nez ??? Même pas la peine d'y penser ! Sans doute, je répercute mes peurs sur sa capacité à s'adapter et que mon manque de confiance n'est qu'égoïsme. Bien sûr...
Seule Chipie, qui est née dans ma campagne bretonne, y a vécu avant d'être adoptée et de devenir citadine, peut retourner là-bas sans que cela me stresse : elle y a gardé ses habitudes de gambader toute la journée dans la nature. Mais elle rentre dans la maison pour faire la sieste ! Quand on s'absente pour faire des courses, je lui laisse une fenêtre ouverte et je la retrouve toujours à l'intérieur au retour ! Et, bien sûr, elle rentre tous les soirs pour dormir paisiblement au chaud ! Pas belle, la vie de Chipie ?
Ca y est, Zébulon vient d'entendre la grosse voix du portugais venu chercher les clés, il vient de se planquer dans les combles et va continuer de faire la gu... ! Il a commencé hier soir, quand il a vu la valise ! Pauvre Ti-toon, ça me fend toujours le coeur de m'en éloigner, surtout maintenant qu'il est vieux et a besoin de plus d'égards... Colibri

vendredi 6 mars 2009

comme chien et chat (bis)

videoDAVID ET GOLIATH, version pacifique !

videoON A TOUJOURS BESOIN D'UN CALIN !

Ces videos m'ont été transférées par Oli, je ne connais pas leur origine, mais merci à leurs auteurs pour ces moments de détente, je vous fais partager si vous passez par là ! Colibri

ELLE : "Hé, Zeb, au lieu de bouder, viens voir, c'est drôle !"

Ah, quand même j'existe encore ! Voilà qu'elle met même des chiens sur mon blog, c'est un comble !

dimanche 1 mars 2009

jaloux, moi ? Jamais !


Pourquoi je boude ? Mais parce qu'ELLE ne joue pas avec moi en ce moment, ELLE passe son temps sur ses blogs ! Et vous savez quoi, ELLE prépare un article sur Chipie ! En long, en large et en travers, l'adoption de Chipie, tout un chapitre ! Comme si seuls ceux qui ont un "passé" existent. Moi aussi, j'ai été adopté, j'en fais pas toute une histoire ! Et Nimbusse aussi ! Oh, vous ne connaissez pas encore ma Nimbusse ? Je vous la présenterai...
ELLE : "Zébulon, tu n'es qu'un jaloux ! Et tu caftes tout le temps, pas moyen de garder un secret avec toi ! Tu es un chat-pitre à toi tout seul, pas besoin d'en rajouter ! Et tu n'as jamais connu l'adversité, toi ! Mais promis, je raconterai aussi ton adoption... En attendant, tu veux que j'invite Martin et Miette pour jouer avec toi ? Tiens, et Hayka et Hanna aussi, comme ça tu pourras apprendre à parler l'espagnol !"
Quand Oli et moi avions adopté Zébulon, je lui avais trouvé un air très austère, j'avais l'impression qu'il n'était pas joyeux. Or, c'est tout le contraire. Malgré cette mine de boudeur qu'il a gardée, il adore jouer et est très affectueux. Sa façon de le manifester n'est pas habituelle chez un chat : il ne donne jamais de coup de langue, il ne se frotte pas contre mes jambes, mais alors c'est une vraie glu, toujours sur mes talons quand je suis en activité, sur mes genoux ou sur mes feuilles quand je travaille, sur ma poitrine quand je bouquine, sur mon oreiller quand je dors, à descendre l'escalier quatre à quatre quand je rentre, à fouiller dans les sacs quand je reviens des courses, etc. ! Le seul moment de répit, c'est quand il y a des invités. Pendant des années, il se planquait jusqu'à leur départ (un traumatisme d'enfance qui l'a rendu un peu méfiant vis-à-vis des gens - hé, Nico (mon neveu), t'aime toujours pas trop les chats, hein ?!) -, mais depuis quelque temps, ça va mieux, il veut bien les honorer de sa présence au moment du dessert, juste pour s'entendre dire "oh, tu es beau !", par ceux qui aiment les chats. Quant aux autres, on les voit esquisser tout de suite un mouvement de réticence quand il se pointe ! Et, comme fait exprès, il choisit toujours ceux-là à embêter, pour poser une patte sur leurs genoux, deux quelquefois, avec insistance !!! Je me souviens du bref séjour de Susan à la maison. Une anglaise qui n'aime pas les chats, ça existe ?! Il faut préciser que Zébulon, s'il ne va jamais sur la table bistrot qui me sert de table à manger quotidiennement, a l'habitude d'aller sur la table (*) de la salle à manger, sauf lorsqu'elle est mise pour des invités, allez savoir pourquoi, mais je ne m'en plaindrai pas ! Or, ce jour-là, alors qu'on prenait le petit-déjeuner, chose qu'il ne fait jamais quand il y a du monde, il est monté sur la table et l'a traversée d'un bout à l'autre sous l'oeil effaré de Susan, et du mien, d'ailleurs ! J'avais beau affirmer à mon amie que c'était la première fois qu'il faisait ça, je crois bien qu'elle ne m'a pas crue !
(*) J'ai longtemps culpabilisé de laisser mon chat - tiens, c'est drôle, je devrais dire Zeb, mes autres chats ne le font pas ! - aller sur la table. Or, c'est curieux, dans la littérature, comme dans la peinture, on voit souvent des chats sur... les tables, même dressées, avec, surtout avec, de la nourriture dessus ! Zébulon, lui, y va après le départ des invités... pour boire les fonds de verre !!! Si, si, c'est vrai, je dois avoir des photos qui traînent quelque part ! - Colibri
PS : du privilège du chat sur le chien : a-t-on jamais vu un chien sur une table ?!

dimanche 22 février 2009

quand tu seras sage...


ELLE : "Si, quand tu seras sage...".
SAGE ? Connais pas !
Ce chat est incroyable, j'ai l'impression qu'il ne dort jamais ! Il est toujours sur mes talons, je ne peux rien faire sans qu'il mette son grain de sel partout. Quand je me concentre dans un travail un peu long et fastidieux, il comprend au son de ma voix qu'il ne faut pas me déranger, mais il attendra patiemment, à côté de moi, il est capable de rester somnoler ainsi, même debout, surtout s'il sait qu'il m'énerve et juste pour me donner mauvaise conscience, on dirait qu'il fait exprès ! Un chat qui se prend pour un chien, c'est le comble ! Et il adore se vautrer partout : pas moyen de lire un journal tranquille, de travailler, de bouquiner au lit... et je ne parle pas de s'asseoir dans un fauteuil : avec trois chats à la maison, c'est pire que le jeu de la chaise musicale, déjà entre eux ! Quant aux pauvres humains que nous sommes, pffff, quantités négligeables ! Dure, dure, la vie de maître ! - Colibri

mardi 17 février 2009

rew (vendredi 13)

J'ai publié le brouillon du vendredi 13, intitulé "comme chien et chat", je vous y renvoie pour un petit moment de détente ! Bonne séance de rire !

dimanche 15 février 2009

what a boring female !

What a boring female ! (*)
ELLE : "Je la trouve plutôt craquante, la Chipie, quand elle dort ! Et, au moins, elle dort ! Pas comme toi, qui es toujours dans mes pattes ! Tu ne peux pas faire comme tous les chats : DOR-MIR, DO-DO ?"
DO-DO ? Connais pas ! Serais-je l'exception qui confirme ?

(*) L'anglais, c'est en clin d'oeil à mes lecteurs et abonnée états-uniens (eh, les hasards d'Internet... Hi, Red...) (**)

(**) A ma nièce Annabelle, prof. d'anglais : je ne m'y risquerai pas beaucoup plus loin, comme je sais que tu lis de temps en temps ce blog ! Bisous et plein de câlins à Gribouille.

vendredi 13 février 2009

comme chien et chat !


video

Cette vidéo vient d'une amie de ma nièce Annabelle, je la trouve extra, et je vous en fais profiter. David et Goliath, mais n'est pas Goliath qui on voit !

Thank you, Ann, for the fun ! Awesome !

mercredi 11 février 2009

bonjour, Martin...


En plus, tu sais quoi, ELLES nous appellent Dupont et Dupond, dans notre dos, alors que c'est quand même plus classieux Martin et Zébulon, tu ne trouves pas ? Tu vois bien qu'on a vraiment des raisons de se plaindre !
ELLE : "Hé Zébulon, tu as fini de cafter ! Je suis sûr que Martin n'a aucune raison, ni aucune envie, de se plaindre, lui !... Tu n'es qu'un snob ! Et arrête de militer pour des causes perdues !"
Rajout du 15 février - 0 h 30
La bonne expression est, évidemment :
"Vaut mieux être sourd que d'entendre ça !". L'inversion est volontaire !!! - Colibri

mardi 10 février 2009

de la patience du chat...


ELLE : "Tiens, tu n'es pas victorien ce matin ? Je croyais que tu ne parlais pas avant d'avoir lu ton journal ?"
Ah la la... et pour un petit bout de beurre de plus... et je perds tout mon flegme !
Qui a parlé de la patience légendaire du chat, hein ? Il ne va pas me lâcher avant d'avoir son beurre ! Le plus drôle, c'est qu'il est capable de rester comme ça un bon moment. Mais il change de patte d'appui de temps en temps ! Colibri

ange ou démon ?








ELLE : "Un ange avec des crottes dans le nez, c'est pas zoli, zoli !!!"






ELLE : "Là, si on ne te connaissait pas, on s'enfuirait en courant !". Encore plus terrifiant que le masque de la Bête, dans le film de Cocteau ! Mais, c'est vrai, derrière le masque, se cachait un être humain, tellement humain... C'est là que tu me fais peur, Ti-toon, des fois que..." !
J'ai rarement vu un chat aussi placide avec les humains : jamais Zébulon ne m'a mordue ni griffée (volontairement, j'entends, car il lui arrive de détaler de mes genoux en laissant des zébrures sur mes cuisses avec ses pattes arrières !). Et, paradoxalement, jamais non plus il ne m'a donné un coup de langue, alors qu'il a de nombreuses autres manifestations d'affection (une vraie glu, et bavard, avec ça ! Il est capable de vous "répondre" pendant des heures...
Je n'ai toujours eu que des chats dits de gouttière, ce sont mes préférés, ils ont une intelligence et une faculté d'adaptation que j'ai rarement rencontrée chez les chats de race qui, souvent, m'indisposent par leur regard un peu vide et un air assez factice, bien qu'il y ait, heureusement, des exceptions (*) et qu'il en existe de magnifiques spécimens, je l'avoue, sans compter leur fragilité génétique pour la plupart...
Il semble que les européens originaires des forêts norvégiennes, comme Zébulon, sont habituellement d'une nature très paisible, je n'en ai pas rencontré de féroces ou agressifs. Il est également très sociable, je n'ai pas eu de problème quand je gardais d'autres chats, mais il ne faut pas que ça dure longtemps car il peut se montrer un peu jaloux, et, s'il n'a jamais griffé ou mordu un humain, il aime bien une petite rixe de temps en temps avec ses congénères... - Colibri
(*) Rajout du mercredi 11.02.2009 - 12 h 30
Mes préférès restent les persans, avec leur regard très... perçants, j'en ai connu de fort intelligents chez des amis (coucou Virgile, qui gambade là-haut au paradis des chats, avec Mimi, Gaspard, Popeye, Misty, Mysti, Minou, Minette, Katou, Kiwi, Billy, et tous les autres !) J'ai longtemps pris Zébulon pour un batard (pardon, Ti-toon, ce n'est pas péjoratif !), de persan, avant qu'une assistante de véto m'ait dit, il y a peu, que c'était un européen... des forêts norvégiennes ! Colibri

vendredi 6 février 2009

bière



ELLE : "Oh la la, Zeb, laisse les souris tranquilles, elles sont si mignonnes ! Et puis d'abord, tu n'aimes pas la bière ! La tête que tu fais quand je bois de la bière dégueu... comme tu dis ! Ben oui, le whiskas ou le thon, ça coûte cher, il faut bien que je me sacrifie...".
Je le savais : son regret ? c'est que je n'aime pas la bière, ni les lasagnes, comme un chat célèbre ! Entre nous, il était nul au cinoche !!! Je cause, je cause, mais moi aussi je suis nul, après tout ! Depuis le temps que je fais de la pub gratos ! Tiens, je vais les rescenser, il y en a pour un paquet !...

ni bling-bling, ni bla-bla...


Jeudi 5 février 2009 :
M. Talonnettes sévit à la télé pour rassurer les ch..., euh, les Français... Hi, hi, j'en connais une qui...

ELLE : "Zébulon, on ne cafte pas ! Et reste politiquement correct, s'il te plaît !".