Membres

dimanche 24 mai 2009

vrai faux

Colibri : "C'est le genre de photos que j'aimais bien faire du temps de l'argentique : j'en superposais en trichant un peu sur la pellicule, des fois ça donnait des choses assez marrantes... Ici, c'était une photo de Nimbusse sur un petit tapis persan, celui-ci s'est imprimé sur le pelage de Zeb, ça tombait bien pour la légende !...


J'ai longtemps pris Zeb pour un bâtard (oh, c'est pas péjoratif, Ti-toon, faut pas te vexer !) de persan. Il était simplement fiché comme "européen" chez les véto successifs, jusqu'à ce que, très récemment, l'assistante du dernier en date, un "jeune monsieur à lunettes" qui semble aimer les chats, s'est intéressée de plus près à lui et m'a dit qu'il était originaire des "forêts norvégiennes"... Bah alors, c'est plus chat du tout, mais trop tard pour rattraper son éducation. Désolée, Bubul, mais je vais pas changer ton régime à ton âge, hein, car le thon c'est bon, de toute façon, même si c'est plus difficile à trouver dans les mers nordiques !!! Cela dit, aller pêcher des dauphins au supermarché, ce serait tout aussi compliqué !" C'est vrai qu'il a des "raquettes", en guise de pattes, impressionnantes ! Ce qui est drôle, c'est quand il sautait sur des surfaces très lisses, il dérapait et... se cassait la figure superbement ! Bon, maintenant qu'il est vieux et que son arrière-train ne suit plus vraiment, il se méfie un peu plus..., au moins il m'épargne ses sauts intempestifs du guéridon sur mon ventre quand je lisais sur le lit d'ami dans la bibliothèque, ça ne faisait pas toujours du bien du temps où il faisait ses bons 6 kg !..."

vendredi 22 mai 2009

cross over (Flying to the moon)

Voilà, Chic, pour te remercier pour le petit oiseau tout haut perché chez toi !
Chat alors, cet escargot-ci, il allait à la rencontre de celui qui est sur ton blog, on dirait !!!

Eh, copain Martin, n'écrase pas le petit escargot avec ta raquette de norvégien, c'est un cadeau pour Chic !

ELLE : "Bon, les gars, si je suis de trop, je vais boire un pot avec Henriette, entre filles".

jeudi 21 mai 2009

arrêt sur image


mardi 19 mai 2009

politiquement incorrect !

ELLE : "Vous voyez que Zeb va mieux, il recommence à vouloir picoler ! Désolée, je n'ai pu gommer ni les fonds de verre, ni le cendrier ! Il y des choses plus intéressantes à faire ! C'est drôle, j'ai eu beaucoup de chats dans ma vie, mais seuls les mâles font ce genre de truc ?!! Les filles ne montent d'ailleurs jamais sur la table... j'aimerais bien, des fois qu'elles auraient le flamenco dans le sang, ça pourrait être amusant !"

lundi 11 mai 2009

"un seul être vous manque..."

(ou Seul au monde)
"Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé", c'est exactement ça, comme l'a dit Henriette, ma fidèle lectrice. Quant à ELLE, ELLE m'a expliqué que c'était Alphonse qui a écrit cette jolie phrase qui sonne à mes oreilles aujourd'hui presque comme une lapalissade. Mais ce fervent admirateur de son écrivain favori pour sa belle prose, François-René, ce cher Alphonse, quoique un peu larmoyant, l'a quand même fait craquer dans son adolescence (et sûrement maintenant encore !). Les romantiques, elle n'y résiste pas longtemps, sous ses airs de ne pas y toucher...

ELLE : "Mais, Zeb, tu as fini de cafter ? D'abord, ne fais pas cette tête, on va peut-être t'engager pour jouer "Seul au monde", tu te rends compte, je suis sûre que tu auras autant de succès que Tom Hanks dans le rôle !".

Vous voyez bien, toujours à tout tourner en dérison ! ELLE ne veut pas reconnaître qu'on peut avoir de la peine et le montrer ! Et ben, moi, je le dis haut et fort, ma Nimbusse me manque, son odeur, ses petites allées venues discrètes dans la cuisine pour s'alimenter quand la maison était calme, ses incursions dans la cave pour se trouver une petite cachette et être tranquille, ses petits ronronnements quand elle passait à côté de moi... Sa minuscule silhouette lascivement allongée dans la bibliothèque, ses petits coups de tête affectueux quand on allait la voir...

ELLE : "Mais Zébulon, il y a la jolie Chipie qui ne demande qu'à jouer avec toi !"

Voilà ! Ccomme si on pouvait tout de suite tout balayer d'un revers et repartir comme si de rien n'était ! Bon, je suis peut-être un peu romantique, mais moi au moins, je ne m'en cache pas, j'assume, et j'assure, pas comme ELLE qui ne veut jamais montrer ses faiblesses, parce que vous savez, avoir des sentiments, c'est une faiblesse...

ELLE : "Qu'est-ce que tu racontes dans ta barbe, Zeb ? T'assures, tu dis ? Kicéki fait semblant de rien quand il se casse la margoulette en ratant une acrobatie, hein ?"

Ce qui m'épate chez le chat, c'est lorsqu'il est en position de maladresse, par exemple, quand il saute sur un meuble habituellement libre et occasionnellement encombré, il rate alors son coup et se retrouve dans une situation qui lui fait perdre sa dignité. Alors là, il faut vraiment qu'il se donne une contenance, et évidemment, à ce moment précis, il y a forcément une hypothétique puce qui passe quelque part sur son dos. Comme ça, il se retourne l'air de rien pour se gratter, histoire de voir en même temps si personne n'est dans les parages pour témoigner de son échec !
En attendant, je trouve quand même mon Zébulon en baisse de forme en ce moment... C'est peut-être normal à son âge, mais il a l'air tellement "chaton" par moment... C'est peut-être un tort, de notre part, de les voir toujours comme tels alors qu'ils ont un âge canonique ! - Colibri

lundi 4 mai 2009

une rose pour une fleur

"Zébulon cherche Nimbusse partout, l'air de rien. Elle était quelquefois partie pour une ou deux journées chez le véto... Mais là, ça fait long... Et j'ai tout rangé dans la bibliothèque. Une page qui se tourne encore, d'un livre qu'on ne peut refermer sans une larme au coeur. Bah, voilà que je suis trop triste. Surtout, je repense à ma mère, car elle disait toujours "Tu aimes plus tes chats que moi". M'enfin, ma petite mère chérie, je n'ai jamais comparé ce qui ne pouvait pas l'être !" - Colibri

POEME DE ZEBULON pour NIMBUSSE :
Cette magnifique rose a fleuri
ce beau matin ensoleillé de mai
pour toi seule Nimbusse jolie.
A toi maintenant et pour toujours
l'immensité des belles roseraies
débordant des infinis contours
des cieux limpides et éclairés
où gambadent, joyeux, tes aînés
si heureux de, enfin, te retrouver.
Jolie petite fleur aux poils courts et gris,
enchanteresse de tous mes matins,
des moins gais aux plus chagrins,
pour avoir vécu avec toi mille folies,
sans crainte du temps qui s'étire,
en pensant à toi je ne crains plus le pire
à espérer atteindre cette belle éternité
où tu reposes totalement apaisée.
Je ne t'oublierai pas
jusqu'à mon trépas.
Zébulon qui t'aime, qui t'aime, qui t'aime tellement,
à l'infini, jusqu'au commencement d'un autre temps.

samedi 2 mai 2009

adieu, ma jolie Nimbusse






Voilà, jeudi matin, ma jolie Nimbusse (on avait le même âge, 18 ans !) est partie chez le vétérinaire, et elle n'est pas revenue...
Ces dernières années, on ne jouait plus beaucoup ensemble, mais je l'aimais bien, même si je lui en avais fait voir de toutes les couleurs quand elle était petite, car on avait été adoptés presque au même moment. Mais elle, ILS ne l'avaient pas choisie. ILS venaient à peine de m'adopter quand la voisine d'à côté est venue les voir pour dire qu'il y avait un petit chat rescapé d'une portée dans son tas de bois, qu'il était en train de mourir de faim car sa mère ne venait plus l'alimenter. Ben, vous la connaissez ELLE, qui est sérieusement frappée quand il s'agit de chats...
A cette époque, il y avait encore à la maison la vieille (enfin plus vieille que moi !) Misty (7 ans) ; la prunelle de ses yeux, Gaspard (mon illustre prédécesseur, avec lequel il était tellement difficile de tenir la comparaison que j'ai carrément pris la tangente et me le suis joué radicalement l'opposé !) venait malheureusement (paix à son âme !) d'être euthanasié par "nécessité médicale" (c'est docte, hein ?) à 13 ans, le pauvre, il était diabétique ; et moi, je venais tout juste d'être adopté, j'étais encore presque au biberon. Alors un autre chaton à soigner, ELLE n'avait pas trop envie, mais quand ELLE est allée le voir dans le tas de bois, ELLE a réussi à le faire sortir de son trou avec un petit morceau de viande. Il mourait tellement de faim qu'il n'a pas résisté et s'est résigné à se laisser capturer. ELLE l'a ramené à la maison, tout plein de puces, de gales des oreilles, etc. Elle l'a appelé Nimbus, tellement il avait l'air minuscule à trois mois, il avait une énorme tête et un corps tout long et complètement décharné, on aurait dit un porte-pyjama. Et puis, et puis, une fois requinquée, ELLE s'est aperçue que ce n'était pas un chaton mais une chatonne ! Voilà comment Nimbusse a aussi connu la féminisation de son nom ! Elle est restée une miniature, une vraie petite poupée chat !
Elle était devenue aveugle voilà cinq ans, mais comme elle connaissait bien la maison, ce n'était pas un problème, elle avait ses repères, et continuait tranquille sa petite vie. On ne jouait plus beaucoup ensemble, mais de temps à autre, j'allais lui donner un petit coup de langue..., ça lui faisait vraiment plaisir. Puis Chipie a été adoptée, mais elle était gentille avec ma petite Nimbusse. Chipie n'est pas bête et avait dû comprendre que quelque chose clochait chez ma favorite ! Jamais elle ne l'attaquait et elle la laissait tranquille quand elle cherchait son chemin.
Mais voilà, depuis deux ans ans, Nimbusse était aussi devenue sourde... Et voici un an qu'elle a commencé à s'oublier un peu partout, pour terminer par choisir de squatter la bibliothèque, un peu à l'écart, comme un ultime refuge car elle paraissait souffrir, semble-t-il. Depuis trois mois, elle n'arrêtait pas de brailler très fort, d'abord la nuit, puis dans la journée aussi. Le vétérinaire a dit qu'elle avait une hémorragie en fond d'oeil ainsi qu'une infection des poumons...
La maison semble vide depuis deux jours... Même si Nimbusse était devenue très discrète, elle avait une sacrée présence ! ELLE aimait bien aller la brosser, lui faire les ongles... Nimbusse était si affectueuse, pas comme moi qui ne lèche jamais un être humain ! Mais j'ai d'autres marques d'affection...




PAS BELLE, ma meuf,
du temps de sa splendeur ?






Ici, déjà, son regard était devenu approximatif... elle commençait à avoir des problèmes de vision car elle réagissait plutôt à la voix.
Ci-dessous les trois dernières photos de Nimbusse, prises dans la semaine.

ELLE : "Pourquoi "adieu", Zébulon, tu la retrouveras dans les verts pâturages plus tard, le plus tard possible, j'espère. N'oublie pas que tu m'as promis d'être le doyen des chats du monde entier...".